La gestion du stress par l’Ayurveda

Si le stress n’est pas une maladie (et peut même être très utile), il n’est pas très agréable, et peut à long terme entraîner de vrais problèmes de santé. Voici donc les solutions de l’Ayurveda pour la gestion du stress !

Le stress, comment ça marche ?

Le stress est une réaction du corps et de l’esprit face à un danger. Concrètement : si je me retrouve face à un ours, mon corps sécrète des hormones pour m’aider à fuir ou à combattre. Ce sont ces hormones qui poussent mon cœur à accélérer (pour alimenter mes muscles), à stopper mon système digestif (pour économiser de l’énergie), à alerter mon système immunitaire (en vue d’une blessure), etc.

Le stress n’est pas une chose négative en soi. Normalement, c’est un système de défense qui me donne un maximum de capacités pour faire face à des situations dangereuses : me battre, fuir un danger, ou même rester éveillé pour rendre un dossier très très urgent. Le problème, c’est quand le stress devient récurrent, et surtout sans objet : on a juste oublié de répondre à un mail, et notre corps réagit comme si un ours allait nous manger…

Et en Ayurveda, comment voit-on le stress ?

En Ayurveda, on considère que le stress est lié au dosha Vata (celui qui régit le système nerveux), responsable des réactions qu’on associe au stress. Si toutes les constitutions peuvent donc être sujettes au stress, c’est bien par une action anti-Vata, plus ou moins forte selon votre profil de base, que l’on pratique la gestion du stress en Ayurveda. 

Comment gérer le stress avec l’Ayurveda?

1 – Un rythme de vie régulier

Le premier réflexe anti-stress, c’est de cesser de courir dans tous les sens pour s’imposer un rythme : heures de lever, coucher et de repas régulières, voire nouvelles routines : yoga, massage à l’huile, méditation…

2 – Épices et alimentation anti-stress

On applique bien sûr les conseils généraux de l’alimentation en Ayurveda (fraîche, bio, de saison, manger calmement). Les préconisations varient en fonction de la nature du déséquilibre de vos doshas, mais quelques règles peuvent sans problème être adoptées :

  • Plutôt que d’aller vers du sucre raffiné (ce qu’on a tous envie de faire quand on est stressé !), aller vers des saveurs douces plus saines : des céréales semi complètes ou complètes, des oléagineux…
  • Ajouter à ses légumes cuits des épices douces comme le cumin, la cardamome, le fenouil, l’anis vert…
  • Ne pas lésiner sur les huiles de sésame ou d’olive, qui œuvrent pour la paix du mental
  • Éviter tous les les excitants (thé, café)

3 – Plantes ayurvédiques

On utilise beaucoup de plantes en Ayurveda, mais une ressort particulièrement pour la gestion du stress : l’ashwagandha, qui est à la fois relaxante et fortifiante. A consommer en poudre, diluée dans de l’eau ou du lait par exemple.

4 – Apaiser le mental : la méditation

La méditation est un outil très reconnu pour lutter contre le stress : elle calme l’agitation mentale, tout en permettant de s’ancrer dans son corps (deux essentiels pour apaiser Vata). Pour commencer, on peut utiliser une application, des enregistrements, ou tout simplement s’asseoir et se concentrer sur sa respiration !

5 – Les massages ayurvédiques

Avec une combinaison de mouvements et d’huiles, les massages aident au rééquilibrage des doshas mais ont aussi, bien sûr, une vocation de bien-être. Face au stress, le massage adopté est souvent un massage anti-Vata avec beaucoup de douceur et des huiles chaudes (sésame, brahmi)… Mais tout ça doit être déterminé par votre praticienne en Ayurveda.

6 – Le Yoga

Le yoga peut aussi aider, à la fois par l’activité du corps mais aussi l’apaisement de l’esprit. On peut préconiser un yoga doux comme le yoga nidra (qui mène souvent à un quasi sommeil), ou un hatha yoga qui est un peu plus physique – mais a le mérite de bien faire circuler l’énergie. 

7 – Ne pas se stresser dans sa lutte contre le stress !

Le but n’est pas que toutes ces choses à faire vous stressent encore plus ! Alors pour y arriver, je vous conseille de commencer petit. Par exemple, faites une première semaine avec :

  • Une heure de coucher fixe
  • Une petite méditation quotidienne de cinq minutes 
  • Un massage chez une praticienne
  • Deux plats dans la semaine très « ayurvédiques », contenant les épices conseillées. 

Et quand vous vous sentez à l’aise, ajoutez petit à petit de nouvelles habitudes. Mieux vaut commencer petit… L’important est de commencer !