L’Ayurvéda pour perdre du poids

Il me faut commencer cet article en vous arrêtant tout de suite : non, vous n’allez pas perdre 12 kilos en 3 jours grâce à l’Ayurvéda (désolée). Pourquoi ? Car en Ayurvéda, la prise de poids signifie que quelque chose est déréglé ; pour maigrir, il faut d’abord comprendre et respecter son corps – soit faire le contraire d’un régime draconien et agressif… Mais je vous explique tout ça !

L’excès de poids : pourquoi grossit-on selon l’Ayurvéda ?

En Ayurvéda, il n’y a pas de poids idéal qui s’appliquerait à tout le monde : il n’y a que des constitutions et des métabolismes face auxquels il faut adapter son alimentation et son hygiène de vie pour être dans son poids de bien-être et de santé. Autrement dit : si on veut maigrir avec l’Ayurvéda, on ne va pas parler de cellules graisseuses à éliminer, mais plutôt de dosha à rééquilibrer et de métabolisme à améliorer. 

Pour grossir le trait, on considère souvent que la prise de poids est dûe à un excès du dosha Kapha. Cet excès provoque un ralentissement du feu digestif, Agni, dont le job est d’absorber les aliments. Ce sont donc souvent les personnes à la constitution Kapha qui prennent du poids… Ce qui n’exclut pas les autres : les personnes Vata, par leur anxiété et leur alimentation anarchique, peuvent être concernées, de même que les personnes Pitta, principalement quand elles font des excès. L’idée de la démarche ayurvédique est donc d’apaiser Kapha et de soigner Agni. 

5 outils pour maigrir avec l’Ayurvéda

Outil n°1 : l’alimentation

Ce n’est pas un scoop, ce qu’on met dans l’assiette est primordial pour perdre du poids ! En Ayurvéda, l’idée n’est surtout pas de se priver et de se frustrer, mais de rétablir un équilibre avec bienveillance et plaisir. Ainsi, appliquez tous les préceptes de l’alimentation ayurvédique : manger des produits de saison, bio, bien assis et en pleine conscience… Mais éliminez aussi certains produits difficiles à digérer (sucres, viande, produits laitiers), tout en aidant la digestion avec des tisanes et des épices : fenouil, cumin, coriandre, gingembre…

Outil n°2 : L’activité physique

Oui, autre scoop, pour perdre du poids, il faut faire de l’activité physique. On conseille souvent le yoga, car son intérêt est multiple : il permet d’aider au métabolisme et de stimuler la digestion, mais aussi de se détendre pour éviter les fringales incontrôlées, tout en apprenant à écouter son corps et ses besoins. 

Les postures à privilégier : la planche, les postures comme le cobra ou l’arc qui font travailler la sangle abdominale, ou encore les torsions ou les inversions qui favorisent le transit et la circulation sanguine.

Outil n°3 : Les plantes ayurvédiques

Les plantes ayurvédiques peuvent avoir une influence sur le transit, l’équilibre hormonal, agir sur le psychisme ou détoxifier le corps… Mais là, je me garderai bien de vous donner des noms, car elles doivent impérativement être prescrites par un professionnel, en fonction de vos déséquilibres.

Outil n°4 : Les massages ayurvédiques

Comme nous l’indiquions dans cet article, les massages ayurvédiques ont des avantages multiples. Pour perdre du poids, ils ont bien sûr une action mécanique car ils stimulent la circulation des fluides. Mais ils ont aussi l’avantage de vous relaxer, de vous aider à construire une autre relation avec votre corps… Et c’est aussi de ça dont vous avez besoin pour perdre du poids en toute sérénité. 

Conseil : changer tout en stabilité !

Pour retrouver un équilibre, tous ces changements d’hygiène de vie doivent être adoptés sur le long terme. Pour y arriver, un conseil : allez-y petit à petit. Par exemple, si vous modifiez votre alimentation, rien ne sert de vouloir mettre en place immédiatement TOUS les conseils précités (et culpabiliser si vous n’y arrivez pas). Mieux vaut adopter, par exemple, d’abord une tisane quotidienne de gingembre pendant quelques semaines, puis introduire petit à petit d’autres changements.

🎧 Envie d’en savoir plus ? Écoutez l’épisode de notre podcast Ayurvéda consacré à la perte de poids avec l’Ayurvéda