Les épices ayurvédiques

Favoriser la digestion, booster le système immunitaire, rééquilibrer les doshas… Les épices ayurvédiques ont des super pouvoirs ! Et en plus d’être bonnes pour la santé, elles apportent goûts et couleurs à nos plats… Voici un petit aperçu de mes épices ayurvédiques bio préférées, et de la manière dont je les utilise ! 

Quelles sont les épices ayurvédiques ? 

Les épices ayurvédiques ne sont pas forcément des denrées exotiques. Celles que j’utilise sont assez courantes : curcuma, cardamome, coriandre, cannelle, fenouil, gingembre, cumin, férule persique, gingembre, basilic, romarin…

On les trouve assez facilement dans les magasins bio. Et certaines, comme le basilic ou le romarin, peuvent même être cultivées en pot sur le rebord de votre fenêtre !

Les bienfaits des épices ayurvédiques

Les épices pour rééquilibrer les doshas

Chaque épice a ses propriétés : elles peuvent être chauffantes, anti-inflammatoires, détoxifiantes, apaisantes, expectorantes… C’est ainsi que comme tous les soins ayurvédiques, on les utilise en fonction de son dosha et de son déséquilibre. Par exemple :

  • un dosha Vata en excès a besoin de chaleur, et peut donc miser sur le fenouil, le gingembre frais, le cumin, la cannelle, la cardamome, le tilleul, la verveine…
  • un dosha Kapha en excès a besoin de dynamisme : gingembre, coriandre, canelle, poivre noir…
  • et un dosha Pitta privilégiera le fenouil, la coriandre, la cardamome, le cumin doux, le romarin, le basilic…

Les épices ayurvédiques pour réguler le feu digestif

Les épices sont aussi très puissantes pour réguler le feu digestif (agni), dont la qualité est essentielle pour la bonne santé et l’élimination des toxines. Par exemple :

  • En cas de feu faible (comme lorsque l’on a trop de dosha Vata), on pourra miser sur le curcuma et le gingembre.
  • En cas de feu excessif, on va plutôt utiliser de la coriandre ou de la cardamome, plus rafraîchissantes.

Comment utiliser les épices ayurvédiques ? 

Les adapter à la saison 

Pour bien utiliser les épices, on peut les adapter à son dosha, ses déséquilibres, mais aussi à la saison. Par exemple :

  • Quand il fait chaud, on peut utiliser des épices rafraîchissantes comme la coriandre ou la cardamome.
  • Au contraire, en hiver, même un dosha Pitta pourra se réchauffer avec un peu de curcuma !

Les consommer dans des plats 

Pour les utiliser, on peut tout simplement intégrer les épices en poudre à nos plats (plutôt à la fin de la cuisson). Certaines peuvent aussi être utilisées fraîches (curcuma, gingembre…)

Elles peuvent aussi être au préalable mélangées à du ghee (le beurre clarifié, un classique de la nourriture indienne). On l’utilise alors comme du beurre, dans la cuisine ou sur une tartine.

Les consommer en tisane

Les tisanes sont très utilisées dans le soin ayurvédique. Là encore, on les adapte à la saison, au déséquilibre, au dosha… Quelques exemples :

  • le dosha Vata se réchauffera avec une tisane de gingembre, cumin, camomille, fenouil,…
  • le dosha Pitta boira plutôt une infusion contenant de la coriandre, de la menthe poivrée, du cumin, de la verveine… 
  • le dosha Kapha misera sur le gingembre, le clou de girofle, le poivre noir, la cardamome, le curcuma, le safran…

Les épices en complément alimentaire

Pour moi, les compléments alimentaires peuvent parfois être conseillés pour agir sur un déséquilibre très marqué des doshas. Mais ça reste assez exceptionnel dans ma pratique, car je crois sincèrement qu’une alimentation équilibrée et bien pensée avec l’Ayurveda permet au corps de fonctionner sans prendre de gélules (même naturelles) !

🎧 Pour en savoir plus, on vous conseille notre épisode Podcast Ayurvéda sur les épices, mené avec Nath Ayurveda